Femmes enceintes et vaccin, danger !

D’après un article de septembre 21 du New England Journal of Medicine, 104 sur 827 femmes enceintes ont fait une fausse couche spontanée après le vaccin, soit près d’1 femme sur 8.

Il est à noter qu’on déconseille fortement aux femmes enceintes de prendre ne serait-ce qu’un verre de vin mais qu’en revanche il leur est vivement conseillé de se faire injecter un produit en phase expérimentale. On peut se demander pourquoi.

Prenons les vaccins ARN messager un par un :
Le vaccin AstraZeneca a été suspendu en France en juillet 2021 après avoir été injecté à des millions de personnes ; le “vaccin” Pfizer ne sera en fin d’expérimentation qu’en mai 2023 ; le vaccin Moderna a été suspendu à ce jour dans tous les pays scandinaves et est même déconseillé ailleurs pour la 3e dose.

Alors, toujours confiants ?

Quand on songe que 92% des personnes décédées par Covid-19 avaient plus de 65 ans dont la majorité avait des comorbidités, il est extrêmement grave de penser que les effets secondaires néfastes des “vaccins” pourtant connus sont volontairement balayés d’un revers de main. Voir la présentation du Dr Denis Agret sur les effets répertoriés des “vaccins”.

Pourtant Olivier Véran, le ministre de la Santé, incite les femmes enceintes à se faire vacciner dès le 1e trimestre. A voir ici.

Le principe de précaution ne s’applique plus en France visiblement.

L. Esbuiée, le 25 octobre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code