Le RIC, une action positive

Qu’est-ce que le R.I.C ? A quoi sert-il ?

Le RIC est l’acronyme de “Référendum d’Initiative Citoyenne” et doit sa présente célébrité aux gilets jaunes : le RIC, s’il devait être adopté (et n’en doutons pas, il le sera avec la fin de la Ve République) n’est pas une loi de plus, c’est une façon de proposer des lois, de les voter, et de les faire appliquer.

En d’autres termes, il s’agit de remplacer par le vote direct des citoyens celui des Parlementaires que nous savons aux ordres du pouvoir et qui ne représentent qu’eux-mêmes, tout en coûtant “un pognon de dingues”.

L’Assemblée Nationale, c’est 565 millions d’euros annuels ; les parlementaires, dont une grande majorité ne met les pieds à l’assemblée que quelquefois par an, voire pas du tout, nous coûtent la bagatelle  de plus de 300 millions d’euros par an d’après le Figaro.

Avec le RIC, entre 2020-2022, il n’y aurait jamais eu de pass sanitaire ni de pass vaccinal. Les soignants, les pompiers, les militaires et les sportifs n’auraient jamais eu l’obligation de se faire vacciner, non plus que les jeunes pour sortir, prendre le train ou appartenir à un club sportif car la majorité des citoyens n’ont jamais approuvé ces mesures.

Les professionnels de la politique ne donneront jamais un vrai RIC à la population : ce n’est pas dans leur intérêt. Quand on sait que l’Élysée a dépensé 2,4 milliards d’€ pour les “conseils” de McKinsey dont 4 millions pour priver les étudiants de 5€ d’APL, on comprend bien que ni Macron, ni le prochain résident de l’Élysée, ne peuvent concevoir de laisser à la population civile son libre-arbitre.

Il est donc important que le RIC ne soit pas un référendum proposé par le pouvoir en place qui ensuite, si le vote ne lui convient pas, s’assoira dessus comme pour le traité de Rome de 2004. Il est impératif que la Constitution soit ré-écrite par les citoyens en partant du local vers le national et non l’inverse. La participation active à ces ateliers constituants serait un devoir civique qui poserait les bases d’un monde plus équitable, contraire au Nouvel Ordre Mondial voulu et mis en place par nos élites.

Concrètement, on fait comment ?

Pour en savoir plus, visionnez cet entretien avec Etienne Chouard sur YouTube : on obtient une puissance durable, on propose des revendications puis on les vote démocratiquement. Ces articles de loi seront réfléchis, débattus et approuvés par le plus grand nombre pour devenir effectifs. La Constitution n’est PAS actuellement un contrat entre le peuple et les pouvoirs mais un contrat imposé au peuple de manière unilatérale par un pouvoir en place qui prend ses ordres de l’étranger : de l’Union Européenne d’abord, puis des USA.

Plutôt que de faire pression sur le gouvernement sur tel ou tel sujet, le RIC permettra de réellement reprendre le pouvoir…  A-t-on eu avec le “marcheur” Macron la moindre parcelle de pouvoir sur nos vies, nos libertés fondamentales? Non, bien sûr. Ce sont les USA, à travers Blackrock et Mc Kinsey, qui gouvernaient la France.  Leur but est d’asservir le peuple, de “l’emmerder car c’est ça la stratégie”, comme l’a si franchement exprimé Macron.

En pratique, il ne peut y avoir de peuple de citoyens sans ateliers constituants.

Les ateliers constituants :

Un atelier constituant est basée sur une réunion de volontaires qui, soit réfléchissent à la Constitution actuelle et la corrigent éventuellement, soit créent de nouveaux articles avant de les proposer au débat public. Une assemblée constituante est radicale puisqu’elle s’attaque aux problèmes à leurs racines.

Quelques exemples d’articles proposés lors des ateliers constituants : 

” La Cour des Comptes surveille tous les pouvoirs : elle peut poursuivre en justice les responsables politiques dont elle a prouvé les abus.”

Tout projet de traité doit être conforme à la constitution et doit être validé par référendum. Tout traité non conforme à la constitution doit être déclaré nul et non avenu et ses signataires déclarés définitivement indignes à exercer toute charge publique.”

Comment participer ?

Tout le monde peut participer. N’hésitez pas à proposer vous-même des réunions via les réseaux sociaux ou à transmettre vos travaux à :

www.ric47.fr ou wwww. jecrislaconstitution.fr

Si vous êtes en PACA :

Facebook : R.I.C 13

 N’hésitez pas à écrire à : ricitoyens13@gmail.com pour être informés des prochaines réunions.

Une plateforme citoyenne protégée par la technologie de la blockchain est en cours de développement pour centraliser toutes vos propositions d’articles de notre future constitution.

Ana, le 31 mars 2022

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code