Me Brusa : vaccination et code alphanumérique

Avant de visionner la vidéo ci-dessous, rappelons la définition d’un code alphanumérique : c’est un code qui contient des chiffres et des lettres.

A cet égard, un clavier d’ordinateur est alphanumérique. Or que dit Maître Brusa ?

1/ Avec constat d’huissier, Maître Carlo Brusa a fait constater que des codes alphanumériques apparaissent à l’écran quand les personnes sont vaccinées dès qu’on active le Bluetooth en recherches de périphériques.

2/ Quand la personne vaccinée sort du champ du Bluetooth, ce code alphanumérique particulier s’efface.

3/ Le graphène est un des composants du “vaccin” anti-Covid. Il contient des nano-particules.

4/ En septembre 2019, un test grandeur nature financé par Bill Gates a été effectué sur une éventuelle pandémie. Le passeport vaccinal y a été envisagé.

 

En quoi la présence de graphène dans ces “vaccins” est-elle inquiétante ? C’est que le graphène se combine aux neurones.

Or qu’est-ce qu’un neurone ?

Un neurone est une cellule du système nerveux spécialisée dans la communication et le traitement d’informations. Un neurone est une cellule excitable, c’est-à-dire qu’un stimulus peut entraîner la formation dans la cellule d’un signal bioélectrique ou influx nerveux.

L’autre particularité du graphène, c’est qu’il peut capter la lumière avec une très large gamme d’énergies photoniques et la convertir en signaux électriques…

A voir la conférence donnée par la scientifique Laëtitia Marty à TED Paris ( version écourtée).

 

Donc pour résumer :

1/ On a un “vaccin” qui émet dans le corps humain un code alphanumérique spécifique pour chaque personne.

2/  Le graphène introduit dans ces “vaccins” interagit avec les neurones qui émettent des signaux électriques .

3/ Le graphène s’élimine progressivement du corps humain, d’où la nécessité de régulièrement faire des “rappels” de l’injection anti-Covid.

Conclusion :

Un vacciné est devenu un objet connecté.

Pour rappel : qu’est-ce qu’un objet connecté ? Voici la définition du gouvernement :

Il s’agit d’un objet qui a la capacité de se connecter à un réseau de communication (Internet des Objets) via Wi-Fi, Bluetooth, 4G…) et  peut  selon les cas, recevoir,  stocker,  traiter et transmettre des données, recevoir et donner des instructions pour fonctionner. Ces objets peuvent être autonomes ou fonctionner avec un smartphone ou une tablette permettant de les contrôler ou de servir de relais pour échanger des données. Ces données peuvent être consultables sur l’appareil mobile ou sur un service Internet.

L. Esbuiée, le 9 décembre 2021

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code