Petit récit d’avant second tour

 24 décembre 2022 –

Cela fait 8 mois que le président a été ré-élu grâce à une propagande impitoyable . Il a remis le pass en place dès le mois d’août car “il ne faut pas se relâcher, et l’hiver arrive”.

Résultat, tu es resté coincé en Tunisie.

Impossible de rentrer sans faire ta 4ème dose. Mais par chance, il y avait des centres de vaccination à l’aéroport. Tu as pleuré quand tu as vu l’aiguille s’enfoncer dans le bras de tes gamins de 4 ans et 10 mois en pleurs. Mais comment faire pour rentrer ? Tout était bloqué…

Pendant tout le trajet en avion de retour, tu t’es demandé si cela serait arrivé avec l’autre candidat. Tu as pourtant eu une légère hésitation au moment de mettre le papier dans l’enveloppe dans l’isoloir, mais la raison l’a emporté, surtout pas le fascisme et l’extrême droite.

Et puis, tu étais fier de dire à tout le monde au bureau que tu avais fait ce qu’il fallait pour sauver la France.

En rentrant, tu remarques que tes voisins de palier ne sont plus là, et un papier jaune de la police “entrée interdite” est affiché sur leur porte. Tu te renseignes auprès du gardien, ils s’entendaient bien, mais lui aussi n’est plus là. Une voisine te dit qu’il a été emmené ce matin pour interrogatoires pour association avec un terroriste.

Tes voisins ont 62 et 68 ans, sont-ils des terroristes ?

Ils ont refusé le vaccin, car ils n’avaient pas confiance sur le long terme, et tu sais qu’ils n’ont pas voté pour le président sortant. Mais est-ce que cela fait d’eux des terroristes ? Et où peuvent-ils bien être ?

Un mois est passé, et désormais, le pass est lié à ton compte en banque, si tu n’avais pas fait la 4ème dose, tu n’aurais pas pu acheter le lait pour le bébé. Les espèces sont refusées partout. Pour cause de Covid. Et les prix ont triplé. Ton épouse est malade, elle avait des troubles menstruels depuis la 2eme dose, mais elle a fait la 3ème car tu insistais pour pouvoir continuer à aller au restau avec les potes. Et puis, vous ne vouliez pas qu’on vous traite de complotistes.

Ses problèmes gynécologiques se sont aggravés depuis le retour de vacances, elle doit faire des tests pour vérifier si ça n’est pas un cancer des ovaires.

Les docteurs affirment que ça n’a rien à voir avec le vaccin. Mais deux de ses copines sont dans le même cas. L’une d’elle est décédée à 36 ans après le retour fulgurant de son cancer du sein, elle était en rémission depuis 1 an. Elle avait deux gamins. Les médecins n’ont rien pu faire et n’y ont rien compris.

Tu commences à te poser des questions, et si les résistants avaient raison ? Tu cherches de l’info sur les effets secondaires des vaccins sur Internet, mais désormais, tout est bloqué, rien n’est disponible nulle part. Et ta recherche a provoqué une alerte sur ton pass. Ton statut en ligne est passé à l’orange, tu ne peux plus voyager pendant 3 mois.

C’est juste le temps qu’une enquête soit faite par le nouveau ministère de la sécurité et de la prévention des activités terroristes en ligne. C’était dans le programme du président, il l’a mis en place assez rapidement, et tu as trouvé que c’était une bonne idée à l’époque.

Il va falloir que tu annonces à ton patron que tu ne peux pas voyager, tu risques de te faire virer ou suspendre. Et c’est pas le bon moment avec ton épouse malade. Tu décides d’aller voir ton pote “complotiste” dont tu te moquais il y a un an. Il a dû déménager et vit chez ses parents en banlieue avec sa femme et ses enfants. Tu apprends qu’ils ont tous les deux perdu leur job, car ils ont refusé le vaccin. Suspendus sans salaire, pourtant ils ne sont pas soignants, lui est ingénieur et sa femme est juriste. Ils essayent de quitter le pays, mais tous les voyages sont interdits, trains, voiture, bateau, impossible de quitter le pays sans pass. La maigre retraite des parents ne leur suffira bientôt plus, une association les aide à se nourrir. Tu es étonné car les médias n’en parlent pas.

Il t’indique le nom d’un docteur dissident qui peut peut-être aider ton épouse. Tu décides d’aller faire des courses, et de partager ta ration hebdomadaire avec eux. La guerre en Ukraine a provoqué des pénuries et désormais les quantités sont limitées.

Comment en est-on arrivé là ? Partout où tu te tournes, c’est le chaos et la souffrance. Les cafés sont déserts, les restaurants ont fermé faute de clients et de matière première, la maitresse de ton fils de 4 ans lui a demandé s’il voulait être un petit garçon ou une petite fille Le pauvre gamin n’a rien compris. Tu penses tout de suite à tout vendre et te barrer en Espagne, et tu te souviens que ton pass est orange.

Demain, tu retournes voir ton pote complotiste et tu entres en résistance.

Il aurait suffi du bon vote le 24 avril.

So2020, mis en ligne le 21 avril 22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code