Truquage des élections à prévoir

Truquage des élections à prévoir et à anticiper…

Dans un précédent article, je disais à quel point les élections présidentielles de 2022 étaient déjà biaisées dès le début : manque de parrainages pour les candidats pro-Frexit, un Macron qui cherche à noyer les élections par un appui à la guerre en Ukraine, des candidats somme toute pro-système qui ne représentent pas une quantité non négligeable de Français.

Mais il y a pire. Oui, les élections peuvent être truquées et oui, l’élection de Macron en 2017 devrait être remise en question car la fraude a été massive et a indéniablement profité à Macron. Pour s’en convaincre, il suffit de voir le reportage en 3 parties sur Odysée : le Berger et le Roi Mineur

Mais pour ceux qui n’auraient pas le temps, voici des captures d’écran du reportage “Le Berger et le Roi Mineur”. Quand, au soir de l’élection, Ouest France publie les résultats partiels sur la France métropolitaine, 3 candidats se dégagent : Marine le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Jean Lassalle…

Les résultats finaux prouvent pourtant que les scores de tous les “petits” candidats ont baissé entretemps au profit de Fillon et surtout de Macron. On a dépouillé Lassalle, Cheminade, Poutou, Asselineau pour en doter Macron.

Je ne mets ici que deux exemples, celui de la Nouvelle Aquitaine et du Val de Loire mais la tendance se reproduit, encore et encore, dans toutes les régions de France.

Un autre reportage est également très explicite sur le vol de l’élection 2017 : Macron n’aurait en effet eu que 1,5% des voix. Mais personne n’a remis en question les résultats pour deux raisons ;  les Français étaient persuadés d’être en démocratie, pas dans une république de ripoux et les sondages donnaient tous Macron gagnant.

Et c’est encore le cas aujourd’hui ! Si l’on regarde les sondages officiels, on a des sondages à 30 % en faveur de Macron. Pourtant tous les sondages officieux chantent une autre chanson.

Le vrai motif d’inquiétude est celui-ci : on a beau être avertis, il est bien difficile de s’opposer au système, surtout quand celui-ci est piloté des USA.

On sait à présent que depuis 2017 c’est McKinsey, un “cabinet-conseil” américain qui gouverne réellement la France : c’est à eux que les étudiants doivent d’avoir vu leur APL raccourcie de 5 € grâce à un rapport McKinsey payé… 4 millions d’€ ! McKinsey qui aura eu à cœur de mettre en œuvre toutes les mesures liberticides se sera vu décerner la bagatelle de 2 milliards d’€ pour ses bons et loyaux services… et ceci, sans jamais payer le moindre sou d’impôt !

Que pouvons-nous faire ?

Il est important d’être présents au soir des élections et de prendre des photos des résultats de chaque bureau de vote. Les photos peuvent être ensuite envoyées à l’adresse de l’Association de Vérification des Élections par les Citoyens :   avecnous@protonmail.com

L’association qui s’est doté d’un site web https://avecnous.org se chargera ensuite de contester les résultats en cas de fraude massive.

 

Il nous faut être nombreux à nous mobiliser. On sait déjà ce qui malheureusement nous attend si nous ne prenons pas acte de notre ignorance, voire négligence, de 2017. Le programme si peu réjouissant que nous a concocté Macron n’est rien à côté de celui que nous mijote McKinsey.

Laurence Esbuiée, le 18 mars 2022

Un commentaire

  1. Autour de moi beaucoup ont pris conscience que nos voix sont importantes tout en sachant que dans l’autre camp ils ont les moyens de les faire taire. Mais on a appris à se faire entendre et à se documenter par nous mêmes car nos merdias, qui tournent en boucle la propagande pro macron, ne font plus leur travail . On va continuer à retrousser nos manches et faire en sorte que le jour de l’élection soyons présents pour le dépouillement et se mettre à l’esprit que nous pouvons changer les choses. Partir sur du négatif et se dire que ça ne sert à rien sert les intérêts du macron car il n’existe qu’au travers les mensonges . Une fois ces élections passées nous aurons le devoir de nous imposer en exigeant le RIC seule solutions pour que nous soyons ceux qui gèrent les décisions importantes car ce gouvernement ne cache plus le désir de nous soumettre chaque fois qu’ils sentiront le vent tourner et nous imposer une autre pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code