Vaccin ARNm : modification du génome

On nous l’a dit et répété : non, les vaccins à ARN ne peuvent pas modifier nos gènes. L’INSERM et la Société de pathologie infectieuse de langue française l’ont clamé haut et fort : l’ARN injecté via le vaccin ne pénètre pas dans le noyau des cellules, qui abrite notre matériel génétique.

Pourtant le Pr. Perronne, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches affirme le contraire :

« Un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. » Bien entendu, il a été raillé par les Décodeurs du Monde et l’AFP factuel. 1 C’est sûr que ces illustres anonymes en savent plus long qu’un professeur infectiologue de renommée mondiale et chef de service d’un grand hôpital !

La généticienne Alexandra Henrion-Caude n’est pas moins inquiète sur le sujet : “ Je travaille depuis 12 ans sur l’ARN. (…) Administrer de l’ARN à des individus sains me paraît de l’ordre de la folie… C’est inconcevable compte tenu de la versatilité de cette molécule, sa capacité à interagir avec une multitude de molécules…” Et elle rajoute : “L’essai de Pfizer se terminera en 2022. D’ici là, toute personne qui se fera vacciner sera un cobaye.”

https://www.youtube.com/watch?v=Z5xcxcuuByY

Le Dr Carrie Madej va même plus loin : l’injection ARN – qu’elle soit de Pfizer ou de Moderna – va changer de façon irrémédiable notre ADN. Les vaccinés seront donc des OGM. A ce titre, ils sont brevetables et ne s’appartiennent plus. Tout comme le maïs transgénique appartient à Monsanto, les vaccinés ARN appartiendront à Bill Gates ou Elon Musk.

_________________
Notes : 1/ https://factuel.afp.com/une-therapie-genique-dangereuse-et-illegale-les-fausses-affirmations-dune-avocate-sur-le-vaccin

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/12/15/les-vaccins-a-arn-messager-peuvent-ils-modifier-l-adn-de-nos-cellules_6063490_4355770.html

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *